avril 25, 2024

Plongée en Côte d’Ivoire avec le GERSMA

Bonjour à tous les Travellers fans de plongée, voici un topo sur mon « expérience plongée » en Côte d’Ivoire sur la période octobre 2010 à février 2011.

J’ai eu l’opportunité de passer mon premier niveau de plongée CMAS en République de Côte d’Ivoire alors que j’étais en mission sur le territoire avec le GERSMA (Groupe d’Etudes et de Recherches Sous-Marines d’Abidjan) qui est le seul et unique club de plongée en Côte d’Ivoire.

A travers son affiliation à la FFESSM, le GERSMA est reconnu par la Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques (CMAS). A ce titre, les formations assurées par le club et les diplômes délivrés à Abidjan sont mondialement reconnus.

Une zone d’immersion d’épaves a été créée afin d’offrir aux navires déclassés une destination de repos final et ainsi développer un véritable récif artificiel. Le GERSMA poursuit régulièrement ses activités de plaidoyer auprès des autorités afin de pouvoir compléter ce cimetière avec les frêres d’armes des navires qui y reposent déjà.

J’ai plongé sur deux sites:

  • Le Georges Tide qui est l’un des trois supplies préparés et coulés par le GERSMA en juin 2001. Il est situé dans la zone du récif artificiel mis en place par le GERSMA.
  • Le Bélier, Plate-forme pétrolière située au large de Grand-Bassam sur un fond de 66 mètres. Près de 2 heures de navigation sont nécessaires pour atteindre le site avec Wor’O2. Cette plongée en plein Atlantique peut être qualifiée de plongée à grand spectacle. L’entrelacs des piliers fait office d’abri pour la petite faune et est couvert jusqu’à 40 mètres d’une riche colonie de corail tube, d’éponges et autres invertébrés. Les gros pélagiques sont nombreux entre les piliers et aux abords de la plate-forme, spot fréquenté par les amateurs de pêche au gros et les chasseurs très sportifs. Les plongeurs très expérimentés et qualifiés peuvent descendre jusqu’au fond, recouvert de coquilles, pour y trouver de gros Antenaires et ensuite apprécier la remontée majestueuse, le graphisme ainsi que le jeu d’ombre et de lumière entre le soleil, les piles et les poutres.

Parmi ces deux sites mon meilleur souvenir reste celui du Bélier car durant la plongée nous avons rencontré un requin baleine de 7 mètres croisé à 22 mètres de profondeur comme vous pourrez le voir dans la galerie ci-dessous; un pur régal!